Technologies de la mobilité

Bus et autocars : Dans les centres urbains comme pour la grande distance, des transports publics ou privés de personne sans émission, sans bruit et non polluants devront à terme être électriques. Pour émerger, les projets doivent être compétitifs par rapport à d’autres alternatives énergétiques, notamment grâce à la solution par biberonnage.

Camions : Pour éviter les engorgements et optimiser la demande énergétique, les livraisons devront être massifiées et une nouvelle offre de camions électriques, rechargés au juste nécessaire par une infrastructure optimisée, permettra à la fois de réduire les nuisances et de parvenir à des coûts d’usage proches du Diesel, notamment grâce à des batteries plus petites.

Véhicules utilitaires légers : Le développement du e-commerce et de l’exigence de service doit d’être compatible avec le bien être dans les villes, des solutions électriques existent pour des livraisons au dernier kilomètre sans les contraintes et économiquement viables ; elles passent par une mutualisation des infrastructures de recharge.

Véhicules particuliers : L’électrification en masse passera d’abord par les flottes de véhicules, les taxis, les véhicules en autopartage pour lesquels des systèmes optimisés sont plus faciles à mettre en oeuvre et pourront être mis à disposition des particuliers.

Infrastructures de recharge : Dans les centres urbains comme pour la grande distance, il existe de multiples options de recharge statique ou dynamique de véhicules électriques, avec ou sans prolongateurs d’autonomie, l’induction, la conduction par le sol ou aérienne, les points de recharge filaire rapide, la question est de déterminer la meilleure solution dans les territoires en fonction des usages.

Systèmes d’énergie embarquée : L’industrie des batteries et des supercondensateurs est en marche avec d’importantes avancées en matière de performances, l’optimisation de l’équation énergétique requiert une analyse fine du besoin et un choix conjoint des technologies les plus adaptées et des solutions de recharge.

Systèmes d’information : Les systèmes de supervision du trafic et de l’énergie et l’administration des données opérationnelles seront les conditions de pérennisation des systèmes de transport de demain, de plus en plus électriques.

Véhicule connecté : Le véhicule connecté avec son environnement et avec d’autres véhicules et les services à destination des conducteurs et opérateurs est un facilitateur pour l’émergence de systèmes de transport écologiques et fiables.

Véhicule autonome : De nombreux développements sont en cours pour une automatisation croissante des véhicules, et à terme une meilleure fluidité du trafic, avec un bilan énergétique et environnemental amélioré dans le cas de l’option électrique.