Les tueuses de Tesla sont au salon de Genève

7 mars 2018
La Formule E à l’honneur au salon de Genève
6 mars 2018
Peugeot et Citroën vont bénéficier de ChargeNow
9 mars 2018
 
Si la marque américaine est absente (ce qui n’empêche pas de voir la Model 3, présentée par une société américaine spécialisée dans l’analyse de la concurrence), la concurrence s’affirme de plus en plus, chez Audi, Jaguar, Porsche et même Seat.

C’est ce qui s’appelle du teasing. Au salon de Genève, Audi a levé le voile sur la future e-tron, le SUV électrique qui sera lancé dans le courant de l’année. Pour le moment, on ne peut voir qu’un véhicule de développement en tenue de camouflage. Le voile n’était retiré que pendant une minute, plusieurs fois par jour. Porsche est allé un peu plus loin. La marque de voiture de sport, qui doit dévoiler dans le courant de l’année sa future Mission E, a profité du salon suisse pour montrer une déclinaison en forme de SUV. Il s’agit de la Mission E Crossover Gran Turismo. C’est une façon pour Porsche de prendre date et d’annoncer qu’il aura bien plusieurs modèles électriques dans sa gamme.

Toujours au sein du groupe Volkswagen, Seat a créé la surprise avec sa nouvelle marque Cupra, réservée aux modèles très sportifs. La Cupra e-Racer est une véritable voiture de sport, délivrant 300 kW de puissance continue et jusqu'à 500 kW à son maximum. Elle peut atteindre une vitesse maximale de 270 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en seulement 3,2 secondes (et de 0 à 200 km/h en 8,2 secondes). Elle utilise par ailleurs trois caméras à la place des rétroviseurs traditionnels. Tout au long de l'année 2018, des événements choisis mettront la Cupra e-Racer à l'honneur et une compétition réservée aux voitures de tourisme purement électriques est prévue à partir de 2019.

Alors, que des concepts à Genève ? Pas que. Jaguar entre par contre dans le dur. Dévoilée à l’état de concept fin 2016, la i-Pace fait son entrée sur le marché. Et la cible est toute désignée : il s’agit de rivaliser avec Tesla. Adoptant le format d’un SUV, comme son cousin le F-Pace, la bombe électrique de Jaguar embarque deux moteurs électriques (un par essieu) d'une puissance cumulée de 400 ch, ainsi qu’une batterie lithium-ion de 90 kWh intégrée dans son plancher. De quoi proposer des performances dignes d'une voiture de sport avec un 0 à 100 km/h abattu en 4,8 s et un rayon d'action généreux mesuré à 480 km (selon le nouveau cycle d'homologation WLTP, plus réaliste).
à propos de vous (TESTE) description1

Laisser un commentaire