Le congrès ELECTRIC-ROAD Nantes 2018



Partenaires officiels :



Partenaires institutionnels :

Le programme du Congrès Nantes 18 ET 19 JUIN 2018

Journée du 18 Juin :
“La mutation dans les rues et sur les routes”


Cette première journée a pour objectif la mise en lumière des transformations qui impactent aujourd’hui et vont impacter le monde de la mobilité dans les années à venir. Portés et transmutés par les nouvelles technologies de l’information et la dématérialisation qui marquent ce début de siècle, les nouveaux usages de la mobilité sont venus bousculer des décennies de certitudes industrielles, sociétales et politiques. Etats des lieux et décryptages.

Session inaugurale
- Mot du Président Jean-Patrick TEYSSAIRE
- Intervention de Madame Johanna ROLLAND, Maire de Nantes
- Intervention de Madame Christelle MORANÇAIS, Présidente Région Pays de Loire
- Intervention de Madame Elisabeth BORNE, Ministre des Transports


Plénière 1- Changement d’époque dans la mobilité individuelle de personnes
La mobilité individuelle traverse un véritable schisme qui rebat toutes les cartes industrielles, économiques, sociétales : glissement de la possession vers l’usage, déconnexion des jeunes pour l’addiction de l’automobile classique, rejet de la congestion et de la pollution. Mais surtout, rupture technologique sans précédent depuis l’abandon de l’hippomobile : l’énergie électrique devient le standard de la mobilité.

Plénière 2 - La mutation des transports publics
Toute agglomération ou métropole se doit de rechercher des solutions de transport public interconnectées qui répondent aux besoins de service tout en s’inscrivant dans une démarche de transition énergétique et de maîtrise des coûts ; comment s’expriment ces enjeux parfois contradictoires et quelles solutions innovantes sont aujourd’hui à disposition ?

Plénière 3 - La nécessaire évolution du transport de marchandises en ville
Comment combiner dynamisation des centres villes et respect de l’environnement ? Les enjeux de la logistique urbaine sont majeurs mais encore mal pris en charge ; pourtant des initiatives intéressantes existent et peuvent servir d’inspiration pour peu que l’ensemble des parties prenantes puisse être réuni pour monter des projets cohérents et acceptables par tous.

PAUSE NETWORKING / ATELIERS / VISITE DES STANDS

➡ ATELIER 1 : Présentation e-BusWay
Encore considéré comme une utopie hier, le bus électrique devient un acteur incontournable du transport en commun. Il a de nombreux avantages : pas de pollution, ni de bruit. Nantes Métropole a opté pour une solution qui va dans ce sens avec le Bus TOSA d’HESS et d’ABB . La TAN présente ici le transport écologique qui circulera à l’automne dans la Métropole : l’e-Busways !

➡ ATELIER 2 : Relation entre mobilité et infrastructures
La Transition énergétique ne s’applique pas qu’aux véhicules légers ou aux transports lourds de personnes ou de fret. Les réseaux intelligents, le véhicule autonome, la route et..même les vélos, participent à cette mutation. Le monde de la construction et du génie civil rejoint le monde de la mobilité. Novabuild nous présente ici ses travaux et ses réalisations.

➡ ATELIER 3: Le sujet majeur de la logistique urbaine électrique
La livraison urbaine devient un sujet stratégique dans la réorganisation urbaine. La révolution du commerce par Internet impose de nouvelles approches de transport léger, mais on ne pourra pas livrer un supermarché avec un tricycle électrique ! Des solutions nouvelles s’imposent, avec une réglementation de plus en plus tournée vers l’absence de pollution et de bruit.. Dans cet atelier on pourra prendre connaissance des avancées d’un constructeur de PL, MAN avec son camion électrique, mais aussi les propositions et réalisations de chaque acteur pour cet enjeu pour l’avenir de nos villes, grandes et petites.

➡ ATELIER 4 : Le rôle des syndicats d’énergie dans la mobilité électrique
La transition énergétique est en marche, et les syndicats d’énergie travaillent avec efficacité pour permettre à chacun d’avoir un maillage pertinent et un accès simplifié à un réseau de bornes de recharge. 3 syndicats d’énergie, le SYDELA (loire Atlantique), le SIEML (Maine et Loire) et le SYDEV (Vendée) vous présentent ici leurs réalisations et leurs programmes.

Plénière 4 - Quelles avancées dans les infrastructures de recharge pour accélérer le déploiement du VE ?
La mobilité électrique s’impose de façon définitive, et nul ne peut prévoir où s'arrêteront les progrès de l’autonomie et des technologies de charge en constant développement. La charge traditionnelle par câble se perfectionne, et plusieurs autres moyens se font jour, permettant l’espoir d’une transition viable et d’un développement du parc de véhicules électriques de toutes catégories. Etat des lieux sur ces modes. Vous saurez tout sur la recharge par induction, par conduction via un rail, ou par caténaire / pantographe. Mais il faut également mettre en oeuvre un système de supervision pour gérer ces techniques de façon interopérationnelle….
Journée du 19 Juin :
“Le renouveau technologique”
Le génie humain a jusqu’alors toujours été capable de répondre par son intelligence aux impératifs dictés par l’évolution. Cette seconde journée est une réponse à la première en exposant les nouvelles innovations technologiques, numériques et sociétales qui représentent l’avenir de cette nouvelle mobilité, mais aussi les réalisations concrètes issues de la recherche qui montrent que l’avenir c’est aujourd’hui.

09h00 -10h15 - Plénière 5 - Mobilité : énergies de transition et énergie du futur
La route de demain sera électrique, mais la rupture technologique ne se fera pas en un jour, et pour assurer la transition, toutes les technologies tendent au même but : se décarboner. Progrès des véhicules diesel, à hydrogène, tout électriques, à prolongateurs d’autonomie, hybrides, jamais le panorama des énergies de mobilité n’a été aussi abondant. Comment s’y retrouver dans cette jungle des options possibles en vue de la transition énergétique ?
- Les nouveaux progrès des véhicules thermiques diesel et essence :
le moteur à essence moteur HCCI (Homogeneous Combustion Compression Ignition)
- Véhicules tout électriques : les perspectives offertes par les nouvelles performances des batteries :
- La pile à combustible et l’émergence de la filière hydrogène.
- La place pour les véhicules hybrides et à prolongateurs d’autonomie.

Plénière 6 - Le VE et les smart grids : du G2V au V2G
Les technologies qui permettent le branchement et la recharge du véhicule à partir d’une borne sont dites Grid-to-vehicule ( G2V) : l’électricité passe du réseau au véhicule (modèle unidirectionnel) et ce dernier est alors considéré comme un consommateur d’électricité. Mais la batterie embarquée pourrait aussi permettre de stocker de l’énergie, dans laquelle le réseau pourrait puiser pour répondre aux fortes demandes ou pour pallier un manque ponctuel de production. On parle alors de Vehicule-to-grid (V2G) : le véhicule électrique alimente le réseau en fonction des besoins du système électrique (modèle bidirectionnel) et lui offre un service de flexibilité

➡ ATELIER 5 : Un véhicule à hydrogène est un véhicule électrique
Le sait-on suffisamment ? L’hydrogène n’est ni plus ni moins (dans son utilisation pour la mobilité) qu’une autre technologie de stockage, pleine de promesses, au service de la propulsion électrique. Le “Global Automotive Executive Survey 2017” de KPMG sorti le 8 janvier est clair : “78% des dirigeants d’entreprises pensent que le véhicule à pile à combustible sera le nec plus ultra de la mobilité électrique" Le grand ouest a décidé de jouer la carte de l’hydrogène, comme plusieurs régions françaises. L’élan hydrogène vient de sterritoires.

➡ ATELIER 6 : La route électrique, le transport grande distance écologique de demain ?
Depuis quelque temps, on assiste à un important développement de camions électriques de faible ou moyen tonnage pour des applications urbaines ; malgré l’évolution des performances des batteries, les conditions ne semblent pas encore réunies pour le transport électrique gros tonnage et grande distance. Combien de tonnes de batteries pour tracter 35 tonnes de frêt ?? … à moins que le nouveau concept de route électrique ne puisse changer la donne.

➡ ATELIER 7: Le transport public du futur : débat autour d’innovations porteuses de sens
“On n’a pas inventé l’ampoule électrique en perfectionnant la bougie”. Les problématiques posées par l’évolution de nos sociétés appellent des solutions de rupture complète qui ne sont pas des retrofits de mécanismes usés par le temps. Cet atelier a pour objectif de susciter l’envie et le débat pour de nouvelles formes de transport public.

➡ ATELIER 8 : IT et charge du futur
La transition énergétique bouleverse les modèles actuels et anciens. Le digital a “pris la main” sur l’industrie. Dans l’énergie bien sur, dans les transports, dans les composants électroniques, les systèmes d’information, chez les équipementiers et dans les relations entre les acteurs...Vous avez dit Blockchain, Blockcharge

Plénière 7 - Le véhicule autonome et l’automatisation des véhicules
L’automatisation des véhicules est une réalité, et s’applique dès à présent à tout type de véhicule en visant à terme le véhicule autonome du véhicule léger et des navettes aux pelotons de camions sur autoroute, mais quel état de l’art et quelles perspectives à moyen et long terme et pour quelles finalités ?

Plénière 8 - Avènement de l’électromobilité : les clefs du succès
La boîte à outil des technologies est aujourd’hui disponible même si les maturités techniques et industrielles ne sont pas toutes au même niveau ; les difficultés sont probablement d’une autre nature, d’ordre économique et sociétal . Il est capital de faciliter la rencontre d’un nouvel écosystème d’acteurs issus de métiers multiples particulièrement complexes à mettre en oeuvre, pour les fédérer et orchestrer une oeuvre commune. C’est la mission que s’est fixée ELECTRIC-ROAD.



POUR TOUTE INFORMATION, VOUS POUVEZ CONTACTER ELECTRIC-ROAD :

Nuria Macias : nm@electric-road.com
Marwane Hanoun : mh@electric-road.com

Informations exposants & partenaires